- La confiture de Melon -

  

 

 Les derniers melons sont là et il faut en profiter pour faire une bonne confiture. En général on attendait que le prix baisse un peu pour sortir le chaudron, mais cette année il n'en est rien. Les prix n'ont pas bougé d'un iota. A deux euros soit treize francs le melon de moyenne qualité, (le meilleur que j'ai dégusté venait du Maroc) c'est un peu cher pour la confiture, mais encore plus cher lorsque vous tombez sur une courge et qu'il part à la poubelle. Au moins, là, les moins bons sont valorisés. Cette confiture à l'ancienne, cuit normalement et n'a besoin que d'un gélifiant naturel, mais contrairement au melon, l'orange ne supporte pas une cuisson trop avancée. La confiture deviendrait très foncée et plus amère. Contrairement à mes habitudes, j'ajoute donc en fin de cuisson un gélifiant afin de ne pas pousser la cuisson trop longtemps. Elle pourra (s'il en reste) être servie durant les mois très noirs pour égayer un peu les petits déjeuners d'hiver. Elle sera aussi la bienvenue sur la table de Noël et celle des Rois pour accompagner le couronne briochée traditionnelle.. On en étalera un peu sur les crèpes au grand Marnier et on en laissera sounoisement tomber une cuillère sur le petit Suisse. Bien que détestant la cuisine sucrée/salée, mais juste histoire de donner une petite note de soleil, on déposera une petite cuillère au moment du dressage de l'assiette de la daube de canard. Une variante "marmelade de melon façon Sud" vous est proposée sur ce site.

                            

                                                                           En fin de cuisson, ajouter le gélifiant, cuire 3 mn et mettre en pot.

 

 

J'espère que la recette vous a plu et que cette page vous à été utile. Vous pouvez me contacter en cliquant ici  

 

 

saveurs1.gif