- Les Oreillettes ou Merveilles Provençales  -

Appelées "Merveilles ou Oreillettes," ces beignets de carnaval sont préparés traditionnellement pour le mardi gras,  ( 28 février 2017 )  mais il n'est pas nécessaire d'attendre cette date pour se faire plaisir ! Chaque mémé de chaque région a sa recette et elles sont aussi bonnes ici ou là. Elles y sont aussi plus ou moins riches ou parfumées. Celles que je vous propose sont les deux à la fois. Enrichies aux jaunes d'oeufs, au beurre et parfumées au rhum, fleur d'oranger, Amaretto, zeste d'agrume, elles sont très légères, briochées,  goûteuses, mais friables. Une version allégée est possible avec une cuisson au four.

Bien souvent, ces merveilles étaient réalisées avec le minimum syndical. Il est vrai qu'une fois frit et sucré tout passe assez facilement, mais pourquoi ne pas se faire plaisir ? Je vous jure que vos enfants feront la différence ! Ma maman préparait toujours pour l'année à venir (et même pour plusieurs) un bocal d'eau de vie dans laquelle macéraient les noyaux concassés des fruits de l'été. Les noyaux d'abricot, de cerise, de pèche et autres y faisaient bon ménage. Il y avait aussi, midi oblige, de belles amandes. Cela donnait une saveur incomparable aux crèmes et gâteaux ! Je me rappelle aussi des petits bocaux de truffes, placés sur une étagère dans la cave, mais comme disait le petit lion Titus "ça, c'est une autre histoire..." C'était du temps bien révolu, ou les gens ne pensaient pas qu'au fric et que certaines bonnes âmes nous apportaient quelques bons petits échantillons de leur production. Cela aurait mérité une belle photo, mais l'Instamatic n'existait pas encore et encore moins le numérique ! Pour en revenir à l'eau de vie parfumée, j'ai gardé cette bonne habitude, mais j'ai remplacé l'eau de vie par du rhum. Mes bouteilles ont déjà quelques année et j'y rajoute du rhum de temps en temps et quelques amandes de fruits chaque été. Je retrouve tout de même un peu l'odeur de ces temps bénis où juchés sur un tabouret, les effluves du sucre vanillé, du chocolat et la seule vue du verre doseur dans le buffet en Formica nous emplissaient d'une joie incommensurable.  Ces merveilles sont un peu ma madeleine de Proust.

                      Verser les zestes râpés sur le beurre.                           Bien mélanger.                                             Fouetter légèrement.                  

                                                                

                             Verser le sucre en poudre.                                   La cassonade.                                           Et le sucre vanillé.      

                                             

                                 Fouetter pour blanchir.                         Ajouter les oeufs entiers.                           Fouetter légèrement.

                                                   

                         Ajouter les 3 jaunes et fouetter.                         Verser le rhum.                                       Et l'Amaretto.

                                          

                               Puis l'eau de fleur d'oranger.                   Verser la farine/levure.                                  Bien mélanger.     

                                                        

                              Les premiers 200g de farine incorporés.      Ajouter le reste de la farine en 2 fois.     Placer la pâte sur un plan fariné.

                                                 

                     Pétrir à la main et former une boule.              La placer dans un saladier.                       Couvrir et placer au frais.            

 

La découpe des Merveilles.

Après ce temps de repos, sortir la pâte du réfrigérateur. La partager en quatre et reformer quatre boules. Fariner le plan de travail et commencer à étaler le premier quart à l'aide d'un rouleau ou à défaut, une bouteille en verre. L'épaisseur sera ajustée selon que l'on préfère les beignets plus épais et moelleux, ou les merveilles très fines et croustillantes. La pâte sera découpée  à l'aide d'un couteau, d'une roulette, ou d'emporte-pièces de formes diverses. Ce travail de découpe pourra être exécuté par les enfants.

Mais, au moment de frire, ils seront éloignés pour éviter tout accident grave ! Aucune dérogation ne sera admise ! Le récipient contenant l'huile chaude devra être très stable. Une petite friteuse sera beaucoup plus sécurisante qu'une poêle.

Afin de réaliser quelques merveilles fourrées, vous pouvez découper quelques disques de pâte,  les garnir avec une tranche de quartier de pomme puis les replier en forme de chaussons.

 

                                                        

                                Partager la pâte en quatre.                        Former quatre boules.                              Étaler le premier quart.

                                                  

                                         Découper la pâte.                        Placer les découpes sur une assiette.                         Faire chauffer l'huile.

La cuisson des Merveilles.

Dans un grand plat, poser deux couches de papier absorbant. Déposer délicatement les morceaux de pâtes dans l'huile chaude. Dès que les merveilles prennent une couleur blonde ou un peu plus foncée selon votre goût, les retourner à l'aide de deux fourchettes afin de faire cuire l'autre face. Surveiller de très près, car la cuisson est très rapide. Sortir  les merveilles et les déposer dans le plat. Saupoudrer de sucre en poudre ou moulu plus fin et couvrir de deux couches de papier absorbant. Procéder de la même façon pour les suivantes. A la fin, placer les merveilles dans un autre plat en commençant par les dernières cuites. Jeter à chaque fois la couche de papier absorbant souillé. Une fois les merveilles réservées dans le plat de service, elles pourront être maintenues au chaud dans un four à 50° Cette méthode, permet aussi de sécher les merveilles pour ceux qui  les préfèrent très croustillantes.

                                                         

                                   Faire frire des deux côtés.                                    Placer dans le plat.                             Sucrer les merveilles.

                                                                

                                                                 La dernière couche.                                              Les merveilles à déguster au plus vite.

 

Version allégée avec cuisson au four.

                                                          

                                          Découper et placer sur une grille.                                    Enfourner à 180° pour 8 mn.

                                                                      

                                             Les merveilles cuites.                                                       Et prêtes à être dégustées.

J'espère que la recette vous a plu et que cette page vous à été utile. Vous pouvez me contacter en cliquant ici  

 

 

saveurs1.gif